Les Aveux

Les Aveux

Augustine of Hippo


«Ne laisse pas ma half imprecise me parler. Je me suis dispersé là-bas. Je suis obscur. Mais là, même là, je t'ai aimé à l. a. folie. Je me suis perdu et je me suis souvenu de toi... Maintenant je reviens vers ta resource. En feu. Le souffle coupé. Personne pour m'en empêcher. Je vais l. a. boire. Je vais en vivre. Je ne suis pas ma vie. Je vis mal de moi. J'ai été ma mort.» Livre XII, 10 «Interpellations, confidences, exhortations, aveux, micro narrations, souvenirs, hymnes, fictions, louanges, analyses exploratoires, déplorations, cris, anathèmes, psaumes, discours, chants... J'ai voulu, par une nouvelle traduction intégrale du texte d'Augustin, rendre justrice à cette véritable odyssée personnelle, à ce voyage intime dans le temps, l. a. mémoire de soi et l'écriture. Augustin révolutionne ainsi l. a. confession old, détourne l. a. littérature classique, et fait exploser les cadres anciens à l'intérieur desquels nous avons l'habitude de nous réfugier et de penser notre vie.» Frédéric Boyer.

Show sample text content

Download sample